Prière des ânes

Un diacre au service le jour des rameaux

En  relisant  l’entrée de Jésus dans Jérusalem le jour des rameaux je me suis demandé quel personnage était le plus diacre? Sans hésité il me semble que c’est bien l’âne sur lequel est juché Jésus. Il est celui  auquel on fait le moins attention, il est celui qui supporte la charge sans faillir, il est celui qui permet d’accomplir la prophétie de Zacharie « Voici ton Roi qui vient à toi…Il est humble et monté sur un âne » et ainsi permet à la foule de reconnaître en Jésus son Roi,  son Messie.  Il est enfin celui qui peut avoir les  « pattes qui gonflent » prenant pour lui les louanges de la foule alors qu’elles s’adressent à Jésus-Christ. Alors oui j’aime bien cette idée que ce jour là c’est l’âne qui est diacre. Et puisque nous sommes tous appelés à être diacres je vous laisse  réfléchir à la conclusion du raisonnement.

Prière des ânes

Donne-nous, Seigneur, de garder les pieds sur terre,
et les oreilles dressées vers le ciel pour ne rien perdre de ta parole.
Donne-nous, Seigneur, un dos courageux,
pour supporter les hommes les plus insupportables.
Donne-nous, Seigneur, d’avancer tout droit,
en méprisant les caresses flatteuses autant que les coups de bâton.
Donne-nous, Seigneur, d’être sourds aux injures, à l’ingratitude,
c’est la seule surdité que nous ambitionnons.
Ne nous donne pas d’éviter toutes les sottises,
car un âne fera toujours des âneries.
Donne-nous simplement, Seigneur,
de ne pas désespérer de ta miséricorde si gratuite
pour ces ânes si disgracieux que nous sommes
à ce que disent les pauvres humains.
Lesquels n’ont rien compris ni aux ânes ni à Toi,
qui a fui en Egypte avec un de nos frères
et qui a fait ton entrée prophétique à Jérusalem
sur le dos d’un des nôtres.

Facebooktwittergoogle_plusmail

Commentaires fermés.