Prédication: Si je n’ai pas l’amour je ne suis rien 1 Corinthiens 13

L’être humain ne change pas. Il est toujours guidé par les mêmes ressorts: auto justification par ses actes , volonté de maîtrise, culte de la performance. Les chrétiens de Corinthe juste après la mort de Jésus-Christ sont guidés par les mêmes motivations qui les poussent à vouloir devenir des « Super Chrétiens » et à s’en enorgueillir. L’apôtre Paul les rappelle vivement au coeur de l’évangile. Etre baptisé c’est accepter de lâcher prise, recevoir la vie et la foi comme des cadeaux,accepter ses limites ses faiblesses, ses contradictions et les remettre à Dieu. Dès lors il est possible de placer et de vivre sa vie sous le sceau de l’amour qui est le plus grand des dons spirituels

Première Lettre de Paul aux Corinthiens CH 13

Supposons que je parle les langues des hommes et même celles des anges: si je n’ai pas d’amour, je ne suis rien de plus qu’un métal qui résonne ou qu’une cymbale bruyante. 2Je pourrais transmettre des messages reçus de Dieu, posséder toute la connaissance et comprendre tous les mystères, je pourrais avoir la foi capable de déplacer des montagnes, si je n’ai pas d’amour, je ne suis rien. 3Je pourrais distribuer tous mes biens aux affamés et même livrer mon corps aux flammes, si je n’ai pas d’amour, cela ne me sert à rien.4Qui aime est patient et bon, il n’est pas envieux, ne se vante pas et n’est pas prétentieux; 5qui aime ne fait rien de honteux, n’est pas égoïste, ne s’irrite pas et n’éprouve pas de rancune; 6qui aime ne se réjouit pas du mal, il se réjouit de la vérité. 7Qui aime supporte tout et garde en toute circonstance la foi, l’espérance et la patience.8L’amour est éternel. Les messages divins cesseront un jour, le don de parler en des langues inconnues prendra fin, la connaissance disparaîtra. 9En effet, notre connaissance est incomplète et notre annonce des messages divins est limitée; 10mais quand viendra la perfection, ce qui est incomplet disparaîtra.11Lorsque j’étais enfant, je parlais, pensais et raisonnais comme un enfant; mais une fois devenu adulte, j’ai abandonné tout ce qui est propre à l’enfant. 12A présent, nous ne voyons qu’une image confuse, pareille à celle d’un vieux miroir; mais alors, nous verrons face à face. A présent, je ne connais qu’incomplètement; mais alors, je connaîtrai Dieu complètement, comme lui-même me connaît.13Maintenant, ces trois choses demeurent: la foi, l’espérance et l’amour; mais la plus grande des trois est l’amour.

Facebooktwittermail

Commentaires fermés.