Église verte

Label «église verte» qu’est-ce à dire?

En lien avec le thème synodal 2020, notre église a souhaité démarrer la démarche «église verte». Voyons en quoi cela consiste. Question préliminaire: en tant que chrétien, suis-je particulièrement concerné(e) par les menaces qui pèsent sur la création?

Le label église verte est un outil destiné à favoriser la prise en compte des enjeux écologiques dans le contexte d’une église locale. Une équipe d’animation missionnée par la Conférence des Evêques de France, la Fédération Protestante de France et l’Assemblée des Evêques orthodoxes de France est chargée de sa mise en place. L’EPUdG a nommé un groupe de responsables : E. Bosshardt, S. Dautheville-Guibal, C.Rouquier, pour remplir l’éco-diagnostic, première étape qui donne accès au niveau Graine de Sénevé.

Cet éco-diagnostic a pour but d’objectiver la situation présente de notre église dans 5 domaines :

Célébrations et catéchèse:

Certaines célébrations sont particulièrement dédiées au respect de la Création, les cantiques et les prières peuvent être choisis en lien avec le thème, des invités apportent des éclairages sur différents aspects de la thématique, les différents groupes de catéchèse peuvent se saisir du sujet, chacun à leur façon.

Bâtiments :

étude de l’empreinte énergétique de nos bâtiments, en précisant le niveau actuel de consommation des bâtis, fluides, consommables.

Terrain:

Au CUJD, observation et actions en faveur de la biodiversité, espace de méditation.

Engagement local et global:

Organisation d’événements, promotion du covoiturage à titre personnel et dans le cadre de l’église, place des aliments locaux dans les repas partagés en église, gestion des déchets et recyclage, modération dans la diffusion des papiers et des courriels (pas de «répondre à tous» !)

Modes de vie:

Nos choix alimentaires et de déplacements ont une incidence sur notre environnement; comment est-ce que chacun apporte une réponse?

Ces différents points sont recensés avec les personnes compétentes et seront détaillés au fil des mois. A partir de ce diagnostic, point de départ, il est possible de garder présent à l’esprit cette attention à la Création et tout au long de l’année, de poursuivre ou améliorer la démarche. Des bilans réguliers apporteront un encouragement à poursuivre dans cette voie. L’année prochaine, un nouveau point permettra d’accéder au niveau suivant de l’église verte

Vous êtes tous invités à communiquer vos témoignages et réflexions pour nourrir la démarche en lien avec le thème du synode 2020. Merci d’envoyer vos textes au secrétariat, à l’attention de C.Rouquier.

Caroline Rouquier
Commission Eglise verte

Extrait du N° 517 REVEIL Mai 2019

Un site, créé par plusieurs Églises, dont la Fédération Protestante de France, dédié à ce label permet d’en savoir plus…….

Venez rejoindre l’équipe grenobloise missionnée pour nous conduire dans cette aventure (Esther BOSSHARDT, Sophie DAUTHEVILLE-GUIBAL, Caroline ROUQUIER) en envoyant un mail à accueil@epudg.org

L’Eco-diagnostic de  l’EPUdG,

Rendre plus verte notre Eglise, c’est donc aussi le défi de l’Eglise protestante unie, qui a inscrit pour son prochain synode ce thème de l’écologie. Ce questionnement a une dimension spirituelle et théologique, car la problématique environnementale n’est pas étrangère à la foi chrétienne. la place de l’homme dans la création est un sujet qui traverse les Ecritures.

« Un sujet synodal à cultiver en bio-dynamique! » Un article du Pasteur Joël Geiser

Une résolution adoptée par le synode de l’EPU de la région ouest:

Résolution adoptée SR Rennes 2019